Les IFM (indemnités de fin de mission) sont payées à la fin du contrat de mission.

Son taux est égal à 10% de la rémunération brute due au salarié pendant la durée de son contrat.

Elle n'est pas due notamment dans les cas suivants :

rupture du contrat de mission par le salarié intérimaire,

faute grave du salarié intérimaire,

conclusion immédiate d'un CDI avec l'entreprise utilisatrice à la suite de la mission.

 

Une indemnité compensatrice de congés payés est due dès la première heure travaillée et également versée en fin de mission. Son taux est fixé à 10% de votre rémunération totale brute (y compris IFM)