Les heures non travaillées par suite d’intempéries pendant votre mission, dans une entreprise relevant du bâtiment ou des travaux publics et qui cotise à la caisse des intempéries, vous sont indemnisées. Il faut noter sur le relevé d’heures « intempéries » ; la journée vous est payée comme suit : le 1er jour à 75% de votre rémunération avec 1h de carence, soit 6h. Le deuxième jour et les jours suivants à 75% sur une journée de 7h.